Comment choisir un robot pâtissier ?

Le robot pâtissier est devenu incontournable dans une cuisine. C’est un appareil aussi indispensable que génial pour qui veut réaliser des pâtisseries faites maison à la perfection. Autrefois, il était exclusivement réservé aux professionnels mais depuis quelques années sa commercialisation s’est développée en direction des particuliers à la plus grande satisfaction des amateurs de douceurs gourmandes, de boulangerie et plus généralement de cuisine.

Ses fonctions principales tournent autour du travail de la pâte quelle qu’elle soit mais avec l’ajout d’accessoires le robot de cuisine pâtissier se transforme en véritable robot multifonction : il hache, mixe, réduit, lamine les ingrédients des recettes à réaliser.

Non seulement il permet de fournir moins d’effort lors de leur réalisation mais en plus il fait gagner un temps énorme.

Découvrez en quelques points fondamentaux, comment choisir ce précieux assistant de cuisine qu’est le robot pâtissier !

Robot pâtissier DOMO Puur

Cupcakes avec robot pâtissier DOMO

Un robot pâtissier pour quoi faire ?

Comme son nom l’indique, le robot pâtissier est indiqué pour réaliser des préparations pâtissières et boulangères. Il convient idéalement à la réalisation des pâtes de toutes sortes en vue de concocter pizzas, quiches, tartes salées, brioches, gâteaux…Evidemment vous pouvez pétrir les pâtes à la main mais la tâche n’est pas aisée, loin s’en faut. Et c’est là que le robot pâtissier tire son épingle du jeu, il vous évitera les efforts fatigants, longs, fastidieux et par la même occasion vous fera gagner un temps précieux que vous pourrez allouer à d’autres actions comme la préparation de la farce pour une tourte ou la découpe des fraises pour une charlotte…Et puis, tout faire soit même comme un chef c’est toujours plaisant et gratifiant. Enfin, c’est également un très bel objet aussi utile qu’agréable à l’œil. Trônant avec majesté sur un plan de travail, il donne du cachet à n’importe quelle cuisine.

Le robot pâtissier, c’est quoi ?

Avant de passer en revue les différents aspects à prendre en compte lors de l’achat d’un robot pâtissier, mieux vaut en dresser un portrait précis.

Ce type de robot de cuisine possède une apparence caractéristique. C’est un robot sur socle assez volumineux et lourd, comptez environ 40 cm de longueur, 35 cm de hauteur, une vingtaine de centimètres en largeur pour un poids se situant autour des 8 kilos. Vous l’aurez compris il n’est pas vraiment conçu pour les petites cuisines, il nécessite une place conséquente sur un plan de travail. Et vu sa taille, ne comptez pas le mettre au placard et le ressortir quand vous en aurez besoin. D’ailleurs, il se montrera tellement indispensable dans une cuisine que vous ne songerez même plus à le ranger.

Concrètement, le robot pâtissier se compose de 3 éléments principaux : le bol, le socle comprenant le moteur et le bras articulé sur lequel fixer les accessoires. Parmi ceux-ci on retrouve communément le fouet, le batteur plat et le crochet pétrisseur, ils assurent la réalisation des actions relatives à la pâtisserie : monter les blancs en neige, fouetter la crème chantilly, pétrir les pâtes lourdes…

Le principe de fonctionnement majeur du robot pâtissier est la rotation des accessoires dans un mouvement planétaire. De cette manière, l’accessoire en place vient lécher l’intérieur du bol sans omettre de passer sur la moindre partie de la paroi. Conséquence : le mélange réalisé est parfaitement homogène.

Robot pâtissier rouge Domo DO9116KR

Robot pâtissier vert DOMO DO9115KR

Les points essentiels pour bien choisir son robot pâtissier

Maintenant que vous avez fait connaissance avec le robot pâtissier, nous allons nous focaliser sur les aspects essentiels à prendre en compte pour choisir intelligemment votre futur robot de cuisine.

La puissance


La puissance du robot pâtissier est à prendre en considération selon la fréquence d’utilisation que vous lui ferez subir. En effet, une puissance inférieure à 1000 W conviendra aux pâtissiers en herbe ne réalisant des pâtisseries que quelques fois par mois. En revanche, pour une utilisation intensive et régulière, comme le travail quotidien de pâtes lourdes, il est préférable de s’orienter vers une puissance élevée, à partir de 1000 W. C’est un gage d’efficacité et de longévité. Un robot pâtissier limité en puissance mais utilisé fréquemment risque de rendre l’âme précocement. Habituellement, la puissance est mise en avant par les fabricants directement sur les emballages, il est facile de la connaître.

La puissance doit être un facteur clé dans votre choix et il convient de savoir en amont comment vous désirez utiliser l’appareil pour vous décider avec justesse. Cependant, il est nécessaire de mettre l’aspect puissance en relief avec une caractéristique toute aussi importante : le type de moteur équipant le robot pâtissier.

Le type de moteur du robot pâtissier

Connaître la puissance d’un robot n’est pas ce qu’il y a de plus compliqué, par contre, la mettre en perspective avec le type de moteur qu’embarque le robot pâtissier est une autre paire de manche. D’autant plus que ce n’est pas une information particulièrement visible. Sur le marché des robots de cuisine pâtissier, on retrouve 3 types de moteur : le moteur à transmission par courroie, le moteur à transmission directe et le moteur asynchrone.

Le moteur à transmission par courroie

Le moteur à transmission par courroie est présent dans le socle des robots pâtissiers. Comme son nom l’évoque, la puissance du moteur est transmise aux accessoires par une courroie. C’est généralement le système le plus fréquemment utilisé. Son défaut principal réside dans la perte de puissance induite par la longueur de la courroie. La puissance affichée n’est pas intégralement mise au service du travail de la pâte.

Le moteur à transmission direct

Avec cette technologie, le moteur transmet directement sa puissance aux accessoires. Il est placé dans le bras articulé du robot pâtissier, là où l’on fixe le fouet, le batteur plat.... De ce fait, il ne nécessite pas forcément une grande puissance étant donné qu’il n’y a pas de déperdition de puissance à compenser. Ce système est couramment utilisé avec les robots de cuisine possédant plusieurs sorties et autorisant l’installation de différents accessoires à la fois. Pensez que s’il y a 4 sorties, il faut plus de puissance que s’il n’y en a que deux. Comptez deux fois plus, pour une exécution optimale.

Le moteur asynchrone

Les robots pâtissiers équipés d’un moteur asynchrone sont particulièrement performants. Le moteur adapte la vitesse de rotation en fonction de l’accessoire en place et de la préparation culinaire à réaliser. Ce sont en quelques sortes des moteurs intelligents.

Composés de deux parties, le stator et le rotor, ceux-ci tournent à des vitesses différentes. Le secret ? Le déphasage. Pendant que le stator tourne à une vitesse dépendant du courant électrique, le rotor, lui, créé un champ magnétique et une vitesse qui lui sont propres, indépendamment de la vitesse du stator. De la sorte, lorsque la pâte est lourde, l’accessoire en place exécute un mouvement lent et ce, même si la puissance choisie est au maximum.

Puissance robot pâtissier DOMOMoteur robot pâtissier Domo do9070kr

Bol robot pâtissier DOMOCouvercle anti-projection robot pâtissier DOMO

Le bol, « importantissime » !

Le bol du robot de cuisine est un critère très important à considérer à l’achat d’un robot pâtissier. En effet, c’est entre ses parois que l’intromission et le mélange de tous les ingrédients se font : farine, beurre, semoule, œufs, eau, lait…Pour faire le bon choix, il faut tenir compte de deux points, la contenance et la matière du bol.

La contenance de la cuve

Comme chez un boulanger, le travail de la pâte se fait dans le pétrin, le bol aussi appelé cuve, doit être suffisamment volumineux pour accueillir les ingrédients de vos recettes en quantité suffisante et pour éviter les éventuels débordements. Si la capacité de la cuve est inférieure à 3 L, vous risquez de ne pas avoir assez de place lors du montage des blancs en neige ou pour le fouettage des crèmes.

L’idéal pour un usage familial est de choisir un robot pâtissier muni d’un bol de 4 à 6 L. Vous pourrez y préparer sans peine des recettes pour tous vos proches.

Certains modèles proposent des cuves de 7 L. Ils sont à privilégier pour un usage quasi professionnel, sortant du simple cadre familial. Donc si vous avez l’habitude de recevoir du monde et que vous prenez plaisir à le combler de gourmandises pâtissières, optez pour un robot pâtissier avec un grand bol.

La matière du bol

Concernant la matière du bol, 3 choix s’offrent à vous : le plastique, le verre et le métal.

Le plastique n’est pas le mieux indiqué pour une cuisine de qualité. Sa légèreté empêche sa stabilité sur le robot et il a tendance à se déformer avec la chaleur.
Le bol en verre, pour sa part, possède l’avantage de conserver à merveille toutes les saveurs des ingrédients. Du reste, il faut reconnaitre que le verre apporte une touche esthétique délicate et noble.

Il faudra toutefois faire particulièrement attention lors de sa manipulation, il est aussi lourd et encombrant que fragile. A ne pas mettre entre toutes les mains.

Le compromis parfait se trouve dans le bol en métal, le plus souvent en inox. Il mixe les qualités du bol en plastique et de celui en verre. Il est léger, maniable, solide, préserve les saveurs et jouit d’un aspect agréable à l’œil. Un choix de raison.

Les poignées de la cuve

Pour un confort d’exécution optimal, privilégiez les bols avec poignées. Elles facilitent la préhension et évitent les accidents.

Couvercle anti-projections

Certains robots pâtissiers sont dotés d’un couvercle anti-projections (ou anti-éclaboussures) à fixer sur le bol. En matière de propreté, c’est vraiment très pratique, surtout quand il faut ajouter les ingrédients au fur et à mesure. Avec ce système, conservez votre plan de travail intact en toute circonstance.

Les indispensables accessoires du robot pâtissier

Le robot pâtissier est, en général, accompagné de trois accessoires incontournables et indispensables pour la confection de préparations boulangères et pâtissières : le fouet, le crochet, et le batteur plat également appelé la feuille. C’est un point crucial à prendre en considération à l’achat.

Le fouet

Le fouet en pâtisserie sert principalement à monter les blancs en neige, à émulsionner les ingrédients non miscibles, à aérer les préparations, et évidemment à fouetter les crèmes pour qu’elles soient toujours réussies.

Mais alors quel avantage par rapport à un fouet électrique classique ? Il permet tout simplement d’avoir les mains libres et de pouvoir vaquer à une autre tâche pendant que le robot fouette les œufs.

Par ailleurs, la largeur du fouet d’un robot pâtissier est plus grande que celle du fouet électrique. Il aère beaucoup plus et assure une meilleure montée des préparations.

Le batteur plat ou feuille

Le batteur plat, aussi appelé feuille, est idéalement indiqué pour le travail des pâtes légères telle que la pâte brisée et les crèmes semi-liquides comme la crème d’amande. Il mélange les ingrédients sans les aérer. C’est en quelque sorte, l’intermédiaire entre le fouet vu précédemment et le crochet à pétrir.

Le crochet à pétrir

Le crochet à pétrir a pour fonction principale d’effectuer le travail de pâtes lourdes, de pâtes levées feuilletées ou non. Avec cet outil, réalisez sans effort les pâtes à brioche, à pain, à pizza, à viennoiserie…Fini, donc, les longues séances de tortures de pétrissage à la main.

Hauteur et matière

Veillez à prendre en compte la compatibilité entre la profondeur du bol et la longueur des accessoires afin de pouvoir composer avec des petites quantités d’ingrédients. Souvent, quand il n’y a pas beaucoup d’ingrédient au fond du bol, l’accessoire en place ne les atteint pas et travaille dans le vide.

Outre cet aspect, préférez les accessoires en acier inox, ils résistent mieux aux efforts répétés et aux lavages que ceux en aluminium ou en plastique.

Bonus : récapitulatif des usages de chacun des accessoires :
Fouet :
  • meringue,
  • mousseline,
  • génoise,
  • crème fouettée,
  • crème chantilly,
  • blanc en neige,
  • crème au beurre
Batteur plat :
  • pâte brisée,
  • crème épaisse,
  • pâte à crêpes,
  • pâte à gaufres,
  • pâte à choux,
  • pâte à cookies
Crochet à pétrir :
  • pâte à pain,
  • pâte à brioche,
  • pâte feuilletée,
  • pâte à viennoiseries
Feuille robot pâtissier DOMOCrochet à pétrir robot pâtissier DOMOFouet ballon robot pâtissier DOMI
Laminoir à tagliatelles robot pâtissier DOMO

Les accessoires additionnels

De plus en plus de robots pâtissiers proposent la possibilité de leur adjoindre de nombreux autres accessoires de cuisine les transformant en de véritables robots multifonctions.

Le plus commun est le blender, il se positionne sur le sommet de l’appareil. Il permet d’étendre les fonctionnalités du robot pâtissier. Du travail de la pâte au mixage des fruits, il vous suffit d’un seul appareil pour assurer la préparation de vos recettes.

Si vous désirez réaliser des tourtes ou des pains de viande, sachez qu’il existe des modèles de robots pâtissiers qui proposent comme ustensile en option des hachoirs à viande à fixer sur l’appareil.

Il n’est pas rare aussi de trouver des food processor, des presse-agrumes ou encore des laminoirs à tagliatelles, à spaghettis ou à lasagnes s’installant en un tournemain sur le socle du robot. Les amateurs de pâtes fraîches apprécieront.

Accessoires additionnels robot pâtissier DOMO

La vitesse du robot pâtissier

Pour le robot pâtissier, bien qu’il soit souvent mis en avant, ce n’est pas le nombre de vitesses indiquées sur le sélecteur qui compte, mais bien la présence d’une vitesse minimale, d’une vitesse maximale et de quelques niveaux intermédiaires.

En effet, en fonction du travail à exécuter et de l’accessoire installé, la vitesse adéquate diffère. Par exemple, pour monter les blancs en neige ou pour fouetter une crème, une vitesse élevée et constante est primordiale. A l’inverse, pour pétrir une pâte lourde comme une pâte feuilletée, il faut une vitesse plus lente pour obtenir un résultat optimal.

Bonus : récapitulatif des vitesses en fonction des préparations
Vitesse lente :
  • Pâte feuilletée
  • Pâte brisée
  • Pâte à brioche (au début)
  • Pâte levée feuilletée
Vitesse rapide :
  • Blancs en neige
  • Génoise
  • Crème chantilly
  • Crème fouettée
Vitesses intermédiaires :
  • Meringue
  • Pâte à brioche (après ajout du beurre)
  • Mousseline
  • Biscuits succès
Vitesse robot pâtissier DOMO
Niveau sonore robot patissier DOMO

4 Le niveau sonore

Le niveau de bruit causé par le robot pâtissier n’est pas une indication communiquée par les marques et les distributeurs car d’un point de vue légal, ce n’est pas obligatoire contrairement aux aspirateurs par exemple. Ce critère est pourtant important, il n’est jamais très agréable de cuisiner dans le bruit.

Pour faire votre choix, il faut savoir que ce sont les robots ménagers avec moteur asynchrone qui sont les moins bruyants, viennent ensuite les robots pâtissiers à transmission direct et enfin, en bon dernier de la classe, on retrouve les robots de cuisine avec courroie.

L’entretien du robot pâtissier

Si vous utilisez votre robot régulièrement, il va falloir penser à l’entretenir convenablement. Pour éviter les dépôts de nourriture et l’usure prématurée du robot pâtissier, certaines pratiques sont fortement conseillées.

Dans un premier temps, il est préférable de ne pas exposer le robot de cuisine dans des endroits humides ou chauds. Ensuite, il est indispensable de nettoyer chaque accessoire après utilisation en le passant à l’eau du robinet ou dans le lave-vaisselle. Il ne faut bien sûr jamais mettre le socle de l’appareil dans l’eau ou au lave-vaisselle au risque de le rendre complètement hors d’usage.

En ce qui concerne l’aspect extérieur du robot ménager, préférez un chiffon en micro fibres afin d’éviter les rayures.

De surcroît, bien que le bol et les accessoires soient couramment compatibles avec le passage en lave-vaisselle, il est recommandé d’effectuer un nettoyage complet à la main pour être certain du résultat.

Généralement, chaque modèle de robot pâtissier possède son propre manuel d’entretien, suivez-le à la lettre et respectez-le pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Retrouvez notre article pour apprendre comment entretenir son robot pâtissier.

Entretien robot pâtissier DOMO

Choisir un robot pâtissier : récapitulatif

Avec toutes ces précisions, aussi exhaustives que possible, vous devriez être en mesure de choisir votre robot pâtissier sans difficulté. Devant une telle quantité d’informations, il est évident qu’il peut être difficile de tout garder en tête, pour vous simplifier la tâche, l’essentiel du sujet a été condensé dans le tableau suivant :

Caractéristique du robot pâtissier

Importance dans la décision d’achat

Capacité du bol

★★★

Matière du bol

★★

Puissance

★★

Type de moteur

★★★

Vitesse

★★★

Nombre de vitesse

Accessoires de bases

★★★

Accessoires optionnels

Matière des accessoires

★★

Niveau sonore

★★

Lave-vaisselle

Armé de toute ces précieuses indications, rendez-vous sur notre catalogue de robots pâtissiers DOMO. Pour sûr, vous y trouverez l'appareil idéal !